• Professeurs absents au collège

     

    La plupart des parents soulèvent le point dans les questionnaires au collège et dans les discussions: "les professeurs de collège sont souvent absents, mon enfant n'a que quelques heures de cours dans la semaine".

    En effet, quand on entend que notre enfant n'a que 2 heures de cours au lieu de 6, et qu'il n'y a pas épidémie de grippe, on peut se demander ce qui se passe.

    Voilà quelques éléments qui peuvent vous éclairer:

    • Lorsqu'un voyage ou une sortie est organisée par le collège, il doit y avoir un nombre minimum de professeurs encadrant la sortie, et le professeur qui encadre ne peut se dédoubler. Sur un voyage d'une semaine, il se peut qu'un élève ait deux professeurs qui encadrent le voyage, cela fait rapidement beaucoup d'absences. On pourrait avoir moins d'enseignants absents si on avait moins de sorties et de voyages, mais est-ce que c'est ce que l'on souhaite?
    • Même si les absences sont communiquées au rectorat, un remplacement n'est pas systématique, et le collège ou l'école n'a aucun levier pour avoir un remplacement face au rectorat. Quant au rectorat, il ne peut affecter des enseignants qui n'existent pas. Le nombre de postes est limité, surtout pour les remplacements. C'est une problématique nationale, que rencontrent tous les collèges.
    • Les enseignants font des formations, ce qui est rassurant pour nos enfants. Mais ces formations sont parfois faites sur les horaires de cours. Pour des formations courtes, il n'y a pas de remplacement.

     

    Concernant l'impact de ces absences, les heures d'absence que l'on constate ne peuvent être la cause d'un échec scolaire, ou de difficultés particulières, car les professeurs assurent l'essentiel des enseignements, en donnant la priorité aux notions clés à acquérir. Les absences étant un fait constant, les enseignants savent les gérer.

    De plus, pendant les heures d'absence, les élèves sont pris en charge par les surveillants qui peuvent assurer du soutien aux devoirs lorsque c'est demandé. Ce temps permet aux élèves de faire leurs devoirs au collège, avec un encadrement pédagogique.

     

    Finalement, qu'est -ce qui pourrait gêner les parents dans ces absences, non remplacées?

    Tout simplement, le fait que les enfants soient mobilisés pendant des heures en étude ou au CDI, sans activité encadrée. L'emploi du temps contient bien souvent déjà des heures "creuses". Et suivant les cas, 4h d'étude ou de CDI pour une même journée, c'est difficile à envisager, surtout lorsque c'est un mercredi matin.

     

    Les absences ne sont pas une fatalité, on peut en faire un avantage!

    Pour des absences prévues (formation, accompagnement de sortie, ou autre), ne serait-il pas envisageable de mettre en place un travail collectif ou individuel et encadré, à réaliser pendant les heures d'absence en étude ou au CDI?  Ceci  permettrait peut-être aux élèves d'utiliser à bon escient ces heures...